Photo
Le diaconat permanent

Être au service...
            Une manière de vivre, une façon d'être!


Dans le monde actuel, il existe plusieurs milieux où les besoins sont criants: personnes âgées démunies, couples, jeunes, détenus, toxicomanes, alcooliques, joueurs compulsifs, malades, endeuillés et exclus de toutes sortes. Par son être, le diacre accompagné de son épouse (s'il est marié), témoigne en actes et en paroles que le Christ est au milieu de nous "Comme celui qui sert". Il s'implique dans l'éducation de la foi. Il préside les baptêmes, les mariages, les obsèques chrétiennes et les célébrations de la Parole.

Un peu d'histoire
Le diaconat permanent est apparu après la Résurrection de Jésus, dès le début de l'Église avec les premiers disciples. Il est né au service de la charité pour répondre aux besoins des plus démunis. Le premier des 7 diacres ordonné par les Apôtres était Étienne (Ac 6, 1-6). Disparu au Moyen Âge, le diaconat permanent a été restauré par le Concile Vatican II en novembre 1964. Depuis, plus de 400 diacres permanents ont été ordonnés au Québec.

Le diocèse de Chicoutimi compte présentement 42 diacres permanents en mission, répartis dans divers milieux, puis 4 candidats en cheminements.
 

L'ÉQUIPE



Responsables diocésains
Alain Bilodeau, d.p. et Jocelyne Guénard

418-275-3345 ou 418-630-1384 cell.
Courriel >



 

 



Formation des futurs diacres
Roger Fortin, d.p. et Normande Gagnon
418-662-7420
Courriel >



 

 

Documents


Le bulletin des diacres permenents

Courrier d'Étienne

•  14 octobre 2013 - No I >