Photo
Coeur Écoute

Service d'accompagnement spirituel à domicile pour les personnes malades ou en perte d'autonomie et leurs proches.

L’accompagnement spirituel, c'est quoi ?
Lorsque la maladie nous atteint ou touche un proche, plusieurs questions surgissent :

Pourquoi moi?
Est-ce que ma maladie a un sens?
Qu’est-ce que ça donne d’en parler à quelqu’un?

L'accompagnement spirituel permet de parler de sa situation, d'exprimer ses émotions, ses sentiments et peu à peu, de toucher à ce que l'on porte de plus profond en soi.

Avec qui?
Avec une personne qui a reçu une formation en accompagnement spirituel, qui respecte le code d’éthique en vigueur, qui se rend disponible selon les besoins et possibilités, qui n’accepte aucune rétribution financière ou matérielle.

En temps de maladie, j'ai besoin:

  • d'être reconnue comme une personne à part entière;
  • d'être respecté et écouté;
  • de parler de ce qui me préoccupe.

Pour qui?
Pour vous qui êtes retenu à la maison et qui vivez soit une perte d’autonomie, la maladie ou celle d’un proche et qui souhaitez :

  • Une présence et une écoute attentive;
  • Un partage de ce que vous vivez intérieurement;
  • Une recherche de sens à ce qui vous arrive.


Comment puis-je bénéficier de Coeur Écoute?
Un service d’accompagnement spirituel est implanté sur le territoire du grand Jonquière depuis juin 2012. Ses partenaires sont : Palli-Aide, Béthanie, Les petits frères des pauvres, CSSS de Jonquière ainsi que les comités paroissiaux de Pastorale des malades.  Le service est aussi offert sur le territoire du CSSS Lac-St-Jean Est depuis 4 ans.

Le service Cœur écoute est là pour vous!
Pour inf.:  418-490-1610

_________________________________________________________________________________

Pour aller plus loin...
Toutes ces questions prennent leur source dans la dimension spirituelle de notre être. Lorsque je suis malade, c’est toute ma personne qui est atteinte et non seulement mon corps. La maladie me rappelle la fragilité de la vie humaine. La souffrance morale est reliée à la douleur de mon corps, avec son lot d’inquiétude, d’anxiété et d’incertitude face à mon avenir.

Être malade peut comporter une difficulté à communiquer avec les autres. Comment pourraient-ils comprendre ce que je vis, eux qui sont bien portants? Donc, la tentation de l’isolement me guette. La maladie me sépare de mes activités, de mon travail, elle perturbe même mon existence sociale. Le monde tourne sans moi…

Enfin, la maladie conduit souvent à me poser des questions sur Dieu, sur le sens de la vie, sur la mort. Des images du Dieu de mon enfance ressurgissent : le Dieu punisseur, juge impitoyable ou encore le Dieu aimant et miséricordieux. A-t-Il voulu ce qui m’arrive?

Se faire accompagner spirituellement, c’est faire un bout de chemin avec quelqu’un capable d’écoute et de discrétion; une personne respectueuse de mes convictions, ouverte de cœur et d’esprit et qui m’offre sa présence bienveillante dans ce que je veux bien lui partager.

L’écoute inconditionnelle d’une personne de confiance me fait entrer peu à peu dans un espace de liberté qui soulage l’angoisse et m’aide à passer ainsi à un autre registre émotionnel.