Photo
René Guay, nouvel évêque du diocèse

Samedi, 18 novembre 2017

Le pape François vient de nommer un nouvel évêque pour le diocèse de Chicoutimi. Il s’agit de l’abbé René Guay, originaire de Saint-Thomas-Didyme. C’est d’ailleurs la première fois qu’un prêtre natif de la région devient le premier responsable de l’Église qui est au Saguenay-Lac-St-Jean (Mgr Roch Pedneault, aussi natif de la région, a été évêque auxiliaire, mais non responsable du diocèse). Mgr René Guay succède à Mgr André Rivest qui avait pris charge de ce diocèse le 17 septembre 2004.

Né le 4 septembre 1950, de Mme Magella Tremblay et de M. Gérard Guay, tous deux décédés, il est membre d’une famille de huit enfants. Il a fait ses études au Grand Séminaire de Chicoutimi, où il obtient un baccalauréat en théologie de l’UQAC puis une maîtrise en théologie de l'Université Laval. Il est ordonné prêtre par Mgr Marius Paré le 13 juillet 1975, en l’église St-Thomas-Didyme. Après son ordination, il est nommé vicaire à la paroisse Christ-Roi de Chicoutimi (1975-1978), puis à celle de Saint-Georges de Jonquière (1978-1979).

Il est parti du Québec en septembre 1979 pour l'école de langue à Antigua, Guatemala. Il arrive au Chili le 13 décembre 1979 pour y œuvrer comme prêtre missionnaire, associé à la Société des Missions-Étrangères de Pont-Viau. Il y travaille alors en milieu paroissial dans l’archidiocèse de Santiago et dans le diocèse de San Bernardo.

De retour au pays à la fin d’octobre 1992, il participe à un stage intensif pour la formation des guides spirituels, au Centre de Spiritualité Manrèse de Québec. Il est nommé ensuite directeur spirituel du Grand Séminaire de Chicoutimi (1993-2004), tout en étant chargé de cours au département des Sciences Religieuses et d’Éthique de l’Université du Québec à Chicoutimi (1995-2001), avant de poursuivre comme professeur à l’Institut de formation théologique et pastorale du diocèse de Chicoutimi (2004-2015). Il avait vécu entretemps un stage d’immersion en langue anglaise à l’Université de Kelowna, Colombie-Britannique. En 2016, il a obtenu un doctorat en théologie pratique de l’Université Laval ayant pour thème : « Lire la Bible au cœur de l’Église du Québec ». Il a été en même temps membre de l’équipe pastorale de l’Établissement de détention de Chicoutimi (1995-2015).

Ajoutons qu’il a été aussi animateur spirituel auprès des agents et agentes de pastorale laïques; collaborateur au Centre de spiritualité Manrèse et au Comité des affaires sociales de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.

Le 1er juin 2015, l’abbé René Guay devenait aumônier à l’Établissement de détention de Québec, fonction qu’il occupait au moment de sa nomination comme 9ième Évêque du diocèse de Chicoutimi. La date de son ordination épiscopale n’a pas encore été fixée. C’est à partir de ce moment seulement qu’il prendra la charge du diocèse.

Quelques statistiques sur le diocèse de Chicoutimi
Soulignons que le diocèse de Chicoutimi, qui a été fondé en 1878, compte une population catholique de quelque 250 000 personnes, réparties en 65 paroisses, regroupées en 8 Unités pastorales et une mission, celle de Saint-Étienne d’Opitciwan. Le personnel comprend 110 prêtres, 44 diacres permanents, 50 agentes et agents de pastorale laïques. On compte 18 religieux prêtres, 10 frères et 310 religieuses. Les membres d’associations publiques et privées de fidèles sont au nombre de 60.